Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Love Z World

Love Z World

Partage de Voyages en Images

Chasse aux insectes à Régina

Après un très long passage à vide (lié à l'agrandissement de la famille), le blog est de retour !

Et pour ce come-back aux affaires, j'ai laissé femme et enfant pour rejoindre Bruno et Mathieu, entomologistes de père en fils, du côté de Régina, dans l'est guyanais, pour être initié à la chasse aux insectes nocturnes.

Nos deux compères ont posé bagages à l'Auberge de l'Approuague, qui propose un hébergement en carbet-hamac ou en chambre, au milieu de la forêt, avec vue imprenable sur le fleuve Approuague.

Auberge de l'Approuague

Je récupère sur place un hamac, sans moustiquaire, ce qui s'avèrera plutôt pénalisant pour la suite... 

Nous allons ensuite allumer les lumières blanches à vapeur de mercure, afin d'attirer nos amis invertébrés sur un grand drap blanc.

Drap piège à insectes sur l'Approuague

Allumage de la lampe

La nuit est ensuite rythmée par les allers-retours d'un drap à l'autre, pour collecter les éventuels specimens d'intérêt.

Il faut préciser qu'entre les deux spots se trouve un barrage permanent de la Gendarmerie Nationale - sur le pont enjambant l'Approuague - et que même les gendarmes sont mis à contributions par les chasseurs, car ils sont dotés de gros projecteurs blancs... Les pauvres doivent quitter leur cahute et leur film à chaque passage pour venir vérifier que nous ne sommes pas des garimpeiros essayant d'écouler de légendaires pépites.

J'observe, j'apprends auprès des professionnels.

Drap couvert d'insectes nocturnes

Criquet-Feuille

Après quelques prises, l'heure est au repos réparateur. Je rentre donc au carbet...

Un carbet est un abri de bois sans mur typique des cultures amérindiennes. On en trouve notamment en Guyane, au Brésil, au Suriname et dans certaines îles antillaises. Il est en général conçu pour facilement y attacher des hamacs.

Wikipedia

... et me glisse dans mon hamac, sans moustiquaire donc. Je précise sans moustiquaire car on pourrait penser qu'en Guyane, à une période où les nuages s'en donnent à coeur joie pour cracher des seaux d'eau dès que possible, en plein milieu de la forêt, les moustiques seraient légion, et bien non. Pourquoi préciser alors ? Parce que les moustiques ne sont pas les seuls insectes de la "collection" guyanaise, loin s'en faut... et donc après avoir senti quelques pattes me parcourir le visage pendant la première demi-heure, je me suis rabattu sur un couchage moins "nature" : le siège avant d'une Clio commerciale (sans possibilité d'abaisser le siège donc...).

Quatre heures de sommeil réparateur plus tard, il faut aller refaire un tour du côté des draps blancs et profiter du lever de soleil nuages sur la forêt (c'est la saison des pluies ne l'oublions pas), tout en écoutant le chant des oiseaux... Poésie...

Evaporation sur la canopée

Cacique "Cul-Jaune"

 

Partager cet article

Commenter cet article

malga Marie France 04/03/2017 11:27

j'adore vraiment très intéressant et très belles photos

04/03/2017 15:19

Content que cela vous plaise !